Partagez | .
 

 Puisqu'ici tout s'évanouit, nos rires dans la mélancolie, tout prend le large.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité
just me myself & i

MessageSujet: Puisqu'ici tout s'évanouit, nos rires dans la mélancolie, tout prend le large.   Dim 21 Juil - 16:51


I have to believe that there's more than this seems,
kyllian ft violet.


 



Ma main c’est doucement posée sur mon ventre plat, une sensation de vide désagréable après plus de sept mois avec de la vie dedans. J’ai encore du mal à m’y faire, persuadée que mes bébés seraient bien mieux dans mon ventre qu’à l’extérieur, dans un monde qu’ils n’auraient pas dû quitter si tôt. Mais la pression se relâche, je ne suis plus seule pour veiller sur eux maintenant, leur survie ne dépend plus de moi, je n’ai qu’à relever la tête : Kyllian. Je souris en arrivant à capter son regard. Appuyée contre le mur de l’appartement j’essaye de ne pas paraître idiote à lui sourire comme si je lui devais toute ma vie pour avoir accepté de faire partie de celle de nos enfants. Je connais sa réponse, il me l’a dit assez souvent pour que j’en doute à présent : ‘c’est normal’. Suis-je la seule à ne pas trouver ça normal ? A savoir que tout le monde n’aurait pas supporté le poids d’une si lourde responsabilité. Je repense encore à combien j’ai de la chance, et je crois qu’il devine mes pensées alors j’interviens pour briser le silence qui remplissait la pièce jusqu’à présent.

« Ne te fais pas d’idée, ce n’est pas ta beauté que j’admire. »

Je me permets de lâcher un petit rire. La semaine a été stressante pour nous deux et je suis certaine que ça ne peut pas nous faire de mal de se taquiner un peu. L’accouchement prématuré a été la plus grande épreuve de ma vie, et ce n’est pas le fait de donner vie qui est épuisant, mais c’est plutôt de ce demander si sortir deux mois trop tôt c’est assez pour survivre. Ne pas s’empêcher de se répéter qu’on a mal fait son rôle de mère, qu’on a merdé et que si nos enfants crèvent se sera uniquement et entièrement de notre faute. Je m’en suis voulu, beaucoup. Et ça bien malgré le fait que les médecins ont affirmé qu'avec une surveillance constante de leur température corporelle et des compléments alimentaires ils pouvaient rentrer chez nous. Mais ils sont si petits que j’ose à peine les prendre dans mes bras.

« Leelou m’a dit que Liam te ressemblait. Il ne démarre pas trop mal dans la vie.»

On n’en a pas vraiment parlé depuis l’accouchement. A vrai dire on a eu le temps de rien. Tout c’est déroulé tellement vite et on était plus occupé à croiser les doigts pour que tout aille bien plutôt que de s’abonner à des sujets de conversation sans importance. Mais maintenant que Liam et Ava sont couchés dans leur berceau, en train de dormir, on peut enfin prendre quelques minutes pour nous.

Revenir en haut Aller en bas
avatar
just me myself & i
▲ MESSAGES : 176

MessageSujet: Re: Puisqu'ici tout s'évanouit, nos rires dans la mélancolie, tout prend le large.   Mer 24 Juil - 9:37


i'll never be the same
viollian.


 
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]



Plus rien ne sera jamais pareil maintenant. Kyllian n'avait plus le droit à l'insouciance, à ne se préoccuper que de lui. Maintenant il avait deux enfants à sa charge, deux magnifiques bébés. A peine un mois après ses vingt ans, le jeune homme se retrouvait papa de jumeaux. Bien sûr il aurait pu faire comme une partie des jeunes papas, ne pas accepter la responsabilité de ces bébés, fuir comme un lâche. Il aurait pu. Et il y avait pensé, ça serait faux de dire qu'il n'y avait pas pensé, alors qu'il avait envisagé cette possibilité plus d'une fois. Mais aurait-il pu se regarder dans une glace ensuite ? Non il n'aurait pas pu. Il avait tout de même eu une éducation, et ses parents lui avaient toujours enseigné de prendre ses responsabilités, et réparer ses erreurs. Car oui, ces deux bébés n'étaient pas voulus au départ. Kyllian était dans une mauvaise période, il avait couché avec Violet, après un long jeu de séduction, et les deux ne s'étaient pas protégés. Alors quand il avait appris cette nouvelle, ça lui avait fait un choc, et il avait arrêté toutes ces conneries. Il s'était repris en main, et la première étape pour ceci, avait été de dire à Violet que quoi qu'il arrivait il serait là pour elle et l'enfant. Enfin, les enfants, car ils avaient des jumeaux. Kyllian ne réalisait pas vraiment dans quoi il s'embarquait, et même s'il n'avait pas porté les bébés, durant ces sept mois, il s'était attaché à eux. Et au fur et à mesure que les mois passaient, il savait qu'il avait pris la bonne décision.

« C'est bon tu peux me le dire Vi', que ma beauté te coupe le souffle. Je ne t'en voudrais pas. »

Seul petit moment de détente. Oui, car les jumeaux étaient sortis plus tôt, et l'angoisse les avait pris à la gorge. Une naissance prématurée augmentait les risques pour les bébés. Il se pouvait qu'ils meurent dès la naissance, ou qu'ils aient des problèmes. Alors tout se complique, on remet tout en question, et Kyllian s'était rendu compte que s'il perdait ses bébés, il ne s'en remettrait pas. Bien sûr, il n'avait pas prévu d'être père à vingt ans, qui plus est pas avec sa copine, mais maintenant les jumeaux faisaient partie de lui et il ne voulait pas les perdre.
De toute manière tout s'était bien passé, et Ava et Liam dormaient maintenant paisiblement dans leurs berceaux. La remarque de Violet étira les lèvres de Kyllian en un sourire.

« Je sais pas trop en fait. Je n'arrive pas à savoir. Je sais juste qu'ils sont très beaux. »

Ky' ne pouvait pas le nier, il était fier de ses deux boutd'choux. Il avait encore juste du mal à réaliser que c'était les siens, que quand ils allaient grandir, il devrait les éduquer, qu'ils prendraient un peu de lui, que c'est lui qui allait leur apprendre un peu à découvrir le monde. Il ne réalisait pas vraiment, il était un peu dans une bulle à part.

« Hum .. Tu crois qu'on a fait le plus dur ? »

Kyllian posait cette question, mais il savait très bien que la réponse était non. C'était maintenant que le plus dur, mais le plus beau se passait. Se réveiller pour les nourrir, s'occuper d'eux. Mais avec deux foyers séparés c'était un peu compliqué.

« Violet, tu veux pas venir t'installer à l'appartemment. Au moins pendant la première année quoi. L'appart est assez grand pour cinq, et Stay ne sera pas contre, il comprendra. Je pense que ça sera plus simple ... Mais c'est à toi de voir. »

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Puisqu'ici tout s'évanouit, nos rires dans la mélancolie, tout prend le large.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Je grimpe tout doucement dans le pommier ! 4/4
» Comment ajouter "tout selectionner" lorsqu'on ajoute un code dans un message
» Changer la police des pseudos dans tout le forum
» Je n'ai rien du tout dans les templates, comment faire apparaître mes templates ???
» [Résolu] Je ne voit plus mes lecteur dans mon poste de travail!!!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Quartier résidentiel-