Partagez | .
 

 you let me alone. + [slylee]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nymphomaniac and proud of it
avatar
just me myself & i
▲ MESSAGES : 616

MessageSujet: you let me alone. + [slylee]   Dim 10 Nov - 16:58

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

Tu portes encore tes vêtements sales de la veille. Tu fais peine à voir ma pauvre fille avec tes cheveux emmêlé, l’odeur de vodka collante qui s’accroche à ton t-shirt, tes yeux soulignés par ses cernes plus grosses encore que d’habitude. Et tes yeux, parlons-en tient, vide. L’expression neutre de ton visage, c’est sans doute ce qui est le plus flippant. Du coin des yeux, tu regardes ta mère à l’autre bout du canapé dans lequel tu t’es pelotonnée. Elle pleure silencieusement la perte de sa première fille. Et t’es pas capable de poser ta tête sur son épaule. T’as peur de la toucher. T’as peur de la briser. Et tu sais qu’elle a peur. Que tu sois la prochaine. Elle sait que tu ne peux pas vivre sans Liberty et tu ne sais pas ce que tu vas faire. T’en as aucune foutu idée. Enfin t’aimerait bien ne pas le savoir. Mais dès que tu fermes les yeux, tu le vois, ce trottoir crasseux et perdu dans une ruelle sombre. Mais tu ne veux pas y penser, pas tout de suite. Après tout t’es pas là pour aller mieux. T’es là pour dire au revoir. Adieu. T’arrives pas à former le mot dans ton esprit. Tu essayes, en vain. C’est comme si ton corps, ton esprit, la moindre parcelle de toi n’arrivait pas à accepter l’idée que cette fois, c’est bel et bien fini, Liberty September Daniels, la seule personne qui te connait depuis toujours est morte et c’est comme si tout à coup, rien ne compter à part le fait que son corps, blanc, pâle, détruit par la drogue et l’excès va se retrouver dans un boite et que plus jamais ses doigts laiteux toucheront tes joues creusés par les larmes. Plus jamais ses cheveux blonds ne se mêleront au tien dans votre grand lit deux places dans votre appartement alors que vous dormez serré l’une contre l’autre pour avoir moins peur.

Du coin de l’œil, tu regardes Maxime, il n’a pas bougé d’un centimètre depuis qu’il s’est assit dans un des fauteuils. Je crois qu’il est comme toi et qu’il attend. Sauf qu’attendre après quelqu’un de mort ça n’a plus aucun sens. Mais Liberty ne devrait pas être morte. T’es sans explication. Pourtant t’en a cherché une, enfin des milliers. Et la vérité c’est que tu le sais au plus profond de toi. Liberty a toujours été la reine des dosages. Elle en a trop prit exprès.  

Une voiture s’arrête. C’est Kaylee. Elle est là, elle arrive. Et comme une tornade brune elle passe la lourde porte en bois de chêne du funérarium. C’est exactement comme quand ton père est mort. L’endroit n’a pas changé. Froid, hermétique, rien n’est réconfortant ici. Et tu ne te sens pas du tout à ta place. Tu ne prends pas la peine de te lever. Tu ne tiendrais pas sur tes jambes de toute façon.
« Merci d’être là. » C’est Kaylee, t’as l’impression que peu importe ce que tu fasses, ce qu’il t’arrive, si tu as besoin d’elle, elle sera là, prête à t’aider.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
love is a serious mental disease.
avatar
just me myself & i
▲ MESSAGES : 242

MessageSujet: Re: you let me alone. + [slylee]   Dim 10 Nov - 22:06

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

i'm always gonna be there for you
alwys and forever

J'avais appris la nouvelle de la manière la plus ridicule qui soit. À croire que de nos jours, même les événements les plus soudains, même les choses les plus horribles, pouvaient s'apprendre sur un réseau social. Facebook. Tout le monde ou presque en possède un de nos jours. Et quand un jour comme un autre tu traînes dessus en lisant les statuts divers des gens que tu connais de près ou de loin, jamais au grand jamais tu ne t'attends à lire quelque chose dans ce genre. Quelque chose comme "Liberty est morte." du moins moi, je ne m'y attendais pas. Durant quelques secondes, je crus à une blague de très, très mauvais goût. Durant une seconde seulement car j'avais beau avoir les amis les plus dingues de la terre, jamais ils ne s'amuseraient avec une chose pareille. Surtout pas sur une foutue publication Facebook. Alors c'était vrai. Liberty n'était plus de ce monde. Elle et moi, on ne c'était pas toujours très bien entendu ... Ok, soyons honnêtes, on ne c'était clairement jamais entendues. Aussi étrange que sa soeur jumelle soit ma meilleure amie, Liberty et moi n'avions pratiquement rien en commun. Nous étions deux personnes radicalement différentes. Ce n'est pas pour autant qu'on se détestait ou quoique se soit, on ne se calculait simplement pas vraiment. Dernièrement, du moins les dernières fois où je l'avais croisé étaient il y a de longs mois déjà, elle m'avait en quelque sorte "aidée" à comprendre un peu mieux le fonctionnement de Kyle Poynter. Elle avait été là pour moi dans ce moment-là et même si ce geste aurait pu paraître anodin, si Liberty le faisait, c'est qu'elle en avait envie. J'avais apprécié ça. Malgré tout ce qui nous séparait, elle et moi avions toujours eu cette chose ou plutôt cette personne en commun, Sly. Elle était sa soeur jumelle, sa moitié, et pour moi Sly était tout. Une immense partie de mon existence, une partie de moi sans laquelle je n'arrivais pas à vivre et à sourire correctement. Aujourd'hui, ma princesse avait perdu sa moitié. Et dès le SMS dans lequel elle me demandait de la rejoindre reçu, je sautais dans le premier taxi et me fit déposer au funérarium. Le même où quelque temps plutôt j'avais déjà consolé Sly à la mort de son père ... Sa mère était là, immobile, assise sur un canapé dans cette salle sinistre où un silence glacial régnait. Maxime était là aussi, et comme les Daniels, il ne bougeait pas d'un poil. J'eut un pincement au coeur en le voyant dans cet état, je ne pouvais imaginer la douleur qu'ils devaient tout les trois éprouvés. Je n'avais jamais perdu quelqu'un de ... proche. Pas que je ne me souvienne du moins. Alors, je ne pouvais pas savoir ce qu'ils ressentaient exactement. Mes yeux se posaient finalement sur Sly. Et immédiatement je m'accroupissais devant elle, posant mes mains sur les siennes. « Merci d’être là. » J'aurais dû être là plus tôt, je suis désolée. Je levais une de mes mains à son visage pour replacer une mèche rebelle derrière son oreille puis par pulsion, la pris dans mes bras. Je la serrais fort, très fort et répétais doucement : Je suis là. Je suis là. Je suis là. Je te laisse pas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nymphomaniac and proud of it
avatar
just me myself & i
▲ MESSAGES : 616

MessageSujet: Re: you let me alone. + [slylee]   Dim 17 Nov - 17:01

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

« J'aurais dû être là plus tôt, je suis désolée. » Tu la laisses te prendre dans ses bras, mais tu ne bouges pas, t’es hermétique à l’attention qu’on te porte. C’est comme si rien ne pouvait te toucher. T’es trop loin, pas là et tu trouves ça vachement bizarre qu’on ait envie de te toucher. Peut-être que t’es malade. Que tu vas vomir. Que tu vas faire un malaise. Peut-être que t’as un truc grave. « Je suis là. Je suis là. Je suis là. Je te laisse pas. » Tu te laisses faire parce que de toute façon t’imagine pas faire un seul geste, t’es paumé, dans une espèce de bulles de coton. C’est insupportable. T’es d’une mollesse, on a envie d’te coller une gifle ma pauvre fille. Alors tu détends tes jambes, lentement pour les ramener presque automatiquement contre toi. T’as peur. T’as peur que ton cœur explose de souffrance. C’est vrai que c’est pas fréquent ses trucs là. Mais t’as tellement la poisse que si ça existe t’es sûr que t’es bonne pour le chopper. Tu pourrais peut-être te laisser mourir de chagrin sur ce fauteuil. De toute façon tu n’es pas loin de la mort. Tu sens presque son souffle froid dans ta nuque. T’as qu’une envie c’est te jeter sous les roues d’un bus en espérant qu’il se loupe pas et qu’il te brise tout les os, et que tu meurs. Parce que c’est quand même ça le but. Mourir. « J’ai faim. J’ai super faim. Dit moi que t’as un truc à manger je vais mourir de faim. » C’est bizarre tout à coup ton estomac qui se réveille. Comme pour détourner ton attention de ton cerveau embrouillé parce tes idées morbides de suicide. Comme si ta mère avait besoin de ça, une seconde fille qui se suicide tient ! Comme si Lloyd avait besoin de ça. Et parlons de Maxime, droit comme i, incapable de bouger, on dirait même qu’il s’empêche de respirer. Comme s’il avait pas le droit d’être vivant. « J’me demande si c’est possible d’avoir l’impression d’être morte avec que t’es vivante. » T’as pas envie que ta mère entende ça alors tu te lèves, faiblement tu t’appuies contre Kaylee et vous vous éloignez. Le moindre effort est une corvée quand ton ventre cri famine à ce point là. Depuis hier soir t’as mangé un donut et bu un café. Tu tuerais pour un grand verre de jus d’orange qui te donnerait peut-être l’impression d’être moins barbouillé. Puis tu le sais que tu t’es prit une cuite hier soir, mais tu te souviens de rien. A partir de la vodka, encore et encore. Et le rhum. Un truc qui t’achève. Tout le temps. T’es à peu près persuadé d’avoir vomi parce que t’as un gout terrible dans la bouche. T’inspires lentement. « Et des dolipranes, t’en as ? » T’es pressante. Fatiguée. Perdue. Paumée. Et t’es cadavérique. Tu dois foutres la trouille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
love is a serious mental disease.
avatar
just me myself & i
▲ MESSAGES : 242

MessageSujet: Re: you let me alone. + [slylee]   Jeu 21 Nov - 19:43

[Vous devez être inscrit et connecté pour voir ce lien]

i'm always gonna be there for you
alwys and forever

J’ai faim. J’ai super faim. Dit moi que t’as un truc à manger je vais mourir de faim. J'aurais dû y penser, malheureusement j'étais venue ici le plus vite possible et n'avais même pas pris le temps d'attraper mon sac. Je grimaçais alors légèrement, espérant qu'il y ait un distributeur dans ce fichu endroit. Au pire, j'avais remarqué un café juste en face ... l'endroit parfait pour ouvrir un café, devant un funérarium ! Bref, je n'eus pas vraiment le temps de répondre quoique se soit que Sly ouvrait de nouveau la bouche. J’me demande si c’est possible d’avoir l’impression d’être morte avec que t’es vivante. Juste après cette phrase, elle et moi nous éloignèrent un peu pour se retrouver dans le hall. Hey, je sais que c'est dure. Mais tu devrais pas dire ce genre de choses .. Et des dolipranes, t’en as ? Wouhaou. J'avais déjà vu Sy dans beaucoup d'états. Je l'avais déjà vu dans les pires des cas en vérité. Mais là, maintenant, tout de suite ... Elle m'effrayait. Elle avait le regard perdu, elle semblait totalement déconnectée. Complètement paumé et ça pouvait se comprendre. Elle et moi avions depuis l'enfance, eu ce genre de relation de meilleures amies, vous savez, quand l'une va mal l'autre également ? Et bien à ce moment, je sentais la détresse, la tristesse de Sly passait d'elle à moi si facilement. J'en avais des frissons. C'était horrible de la voir comme ça. C'était horrible de voir sa mère comme ça surtout après ce qui était arrivé à son père quelques mois plus tôt. Et Maxime. Je ne pouvais qu'imaginer ce que tous devaient être en train de vivre ... Si je perdais un jour quelqu'un d'aussi proche, je ne sais pas comment je gérerais le choc. Enfin si, je replongerais certainement dans l'alcool, dans la drogue et je me transformerais en épave. J'étais faible. Et j'espérais que Sly serait un peu plus fort que moi. non, je n'ai rien sur moi. Mais y a un café en face et doit y avoir une pharmacie de garde à quelques rues, je vais aller te chercher tout ça. Lui répondis-je enfin. Tu viens avec moi . Je pense que ça te ferait du bien de prendre l'air ... Sortir de cette salle d'attente ... l'une de mes mains c'était naturellement glissée dans l'une des siennes et j'y exerçais une légère pression. Je crois que ce serait une bonne idée. On pourrait ramener quelque chose à manger à Maxime et ta mère.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
just me myself & i

MessageSujet: Re: you let me alone. + [slylee]   

Revenir en haut Aller en bas
 

you let me alone. + [slylee]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: Quartier marchand-